2016 02 litterature

La Splendeur dans l’herbe - Patrick Lapeyre - éditions P.O.L. 19.80 €

Un homme et une femme d’une quarantaine d’années se rencontrent pour évoquer leurs conjoints partis loin d’eux. Ils vont s’attacher l’un à l’autre au fil de leurs échanges, tout en préservant une distance qui semble infranchissable… Fin, délicat et réconfortant, ce roman est une ode à l’amour courtois.

En attendant Bojangles – Olivier Bourdeaut – éditions Finitude 15.50 €

Une femme fantasque qui fait de chaque jour une fête pour son mari et son fils, va un jour aller trop loin. Portrait terriblement attachant d’une relation extraordinaire ; le Roman de ce début d’année à découvrir absolument.

La douleur porte un costume de plumes - Max Porter – éditions du Seuil 14,50 €

Un père et ses deux fils sont en deuil , l’épouse tant aimée vient de mourir. Un étrange personnage va alors surgir dans leur vie, le corbeau. Figure du manque, il va cristalliser tous les ressentis sur la gamme des sentiments. Ne ratez pas cette fable moderne, à la fois pleine d’humour et de poésie, remarquablement traduite.

 

 

apres-le-silence

Après le silence, Didier Castino (Prix du Premier Roman)

A la fois chronique sociale et familiale, ce roman s’ouvre sur un long monologue du père mort à son plus jeune fils. Prenant pour toile de fond les années 70 et le milieu ouvrier, l’auteur redonne vie à Louis Catella, cette personnalité mythifiée par sa femme Rose et ses proches : syndicaliste, communiste et chrétien, fort en gueule, il reste omniscient après l’accident d’usine qui mit fin à ses jours dans sa 43e année.Dans un style très rythmé et un récit plein de vie, l’auteur pose avec talent et une grande sensibilité la difficulté à construire sa propre identité quand on ne peut s’opposer directement à la figure du père et interroge la transmission  entre générations.

Editions Liana Levi – 18 €

 

UnAmourImpossible

Un amour impossible, Christine Angot (Prix Décembre)

Châteauroux fin des années 50. Rachel 26 ans jeune femme d’une grande beauté travaille à la Sécurité sociale. Elle tombe amoureuse de Pierre, issu d’une  famille de la grande bourgeoise parisienne, traducteur à la base américaine de la ville. Une passion naît entre eux qui sera sans lendemain. Bien que Pierre soutienne qu’il ne veut pas s’engager, Rachel souhaite un enfant de cet amour et Pierre accepte.
C’est à partir de l’histoire familiale que Christine Angot puise la matière de son dernier roman. Le texte qu’elle nous offre est certainement son meilleur livre, d’une justesse et d’une profondeur qui sont la signature des grands.

Editions Flammarion – 18 €

 

obia

Obia, A Colin Niel

L’auteur nous transporte en Guyane région qu’il connaît parfaitement,au cœur d’une intrigue qui mêle à la fois la fin du colonialisme, une nature indomptable, le trafic de drogue et l’obia, la magie des Noirs Marrons. Meurtres en série feront ressurgir les fantômes du passé en un récit haletant.

Editions du Rouergue - 23 €