Sarah Chiche Saturne, Ed. du Seuil

 

Dans ce roman bouleversant, Sarah Chiche montre la douleur de ne pas se sentir à sa place.

La première partie fait d’abord revivre ce père qui est mort alors qu’elle n’avait que quelques mois. Issu d’une famille de médecins qui a construit un empire médical en France et s’est entourée de luxe pour ne pas affronter le vide de l’exil, il est celui qui va rompre avec son milieu et être embrasé et détruit par son amour pour une femme.

La deuxième partie, racontée à la première personne, est l’histoire de sa fille. Ravagée par une dépression qui démarre à la mort de sa grand-mère, elle va sombrer jusqu’à ne plus se sentir exister jusqu’à renaître autre.

L’écriture est d’une incroyable force et Sarah Chiche tout en explorant l’intime, ne tombe jamais dans l’exhibitionnisme que l’on peut trouver dans tant d’autofictions.