Librairie
Place du Marché - Antony
01 56 45 20 10

La nuit recommencée, Leopoldo Brizuela, Seuil, 21 euros

Un vol chez des voisins renvoie le narrateur 30 ans en arrière, au coeur de la dictature et son cortège d'horreurs. Le récit mené comme une enquête, démonte les mécanismes qu'entretient tout régime totalitaire et nous montre comment la peur et la compromission paralysent les consciences.

Le jardin de bronze, Gustavo Malajovich, Actes Sud, 23 euros

Le couple que forment l'architecte Fabien Danubio et sa jeune femme Lila ne semble plus très harmonieux au moment où leur fille disparaît avec sa baby sitter dans Buenos Aires..Nouvelle voix du polar, l'auteur en défie les lois dans un récit  s'étirant sur une dizaine d'années, à la fois intimiste et décalé, tout en revirements inattendus.

Réparer les vivants, Maylis de Kerangal, Verticales, 18.90 euros

Un coeur qui migre, du corps d’un tout jeune homme à celui d’une femme d’âge mûr, nous entraîne dans une étrange symphonie où réflexion profonde et émotion palpable se conjuguent étroitement. D’un sujet qui pourrait sembler aride, l’auteur nous offre un roman remarquablement construit et  d’une grande humanité .  L’un des plus beaux livres de ce début d’année, à découvrir absolument.

En finir avec Eddy Bellegueule, Edouard Louis, Seuil, 17 euros

Edouard Louis nous ouvre les portes d’un monde que l’on croyait disparu depuis un bon demi-siècle, celui de la misère matérielle qui est aussi celui de la misère intellectuelle et de l’intolérance. La rédemption viendra par la force des mots. A tout juste 21 ans, ce jeune homme nous éblouit par la maîtrise de son récit ; un auteur de talent est né.

Les Jeunes Mariés de Nell Freudenberger, La Table Ronde, 23 euros

Amina, jeune bangladaise, rêve d’amour et d’ailleurs. Lorsqu’elle rencontre George, un américain qui accepte de faire le voyage pour venir la rencontrer, et qu’il lui propose de venir s’installer avec lui aux Etats-Unis, c’est la promesse d’un avenir meilleur. Leurs premières années de mariage laissent entrevoir une Amérique méfiante au lendemain du 11 septembre et les désillusions qui naissent de trop grands espoirs.