Librairie
Place du Marché - Antony
01 56 45 20 10

Ma famille Zombie, Eleonore Zuber, Cambourakis   14 euros

 

Un père qui manque d’autorité, une mère qui adore les pieds de porcs panés, une sœur en plein boum adolescent, une autre pyromane et un chien/serpillère : la famille de Riri la panique ne manque pas de couleurs ! Toute la magie de l’enfance mais aussi ses travers avec un humour détonnant.

De 7 à 107 ans

Lulu femme nue, Etienne Davodeau, Futuropolis, 24 euros

Adaptée au cinéma par Solveig Anspach, voici une parfaire occasion de (re)découvrir la bande dessinée qui est à l’origine du film. Lulu est une femme au foyer dont la vie s’étiole invariablement, sans espoir d’une future amélioration. A la suite d’un énième entretien d’embauche raté, Lulu décide de ne pas rentrer tout de suite… La rencontre de Charles la mènera à goûter à l’aventure et à l’inconnu pendant plusieurs semaines. Avec un humour et une sensibilité bien à lui, Etienne Davodeau offre le portrait d’une femme fatiguée dont l’expérience changera la vie pour de bon.

Vois comme ton ombre s’allonge de Gipi, Futuropolis, 19 euros

Silvano Landi, écrivain en panne d’inspiration, est retrouvé sur une plage dans un état confus. Interné, on suspecte une schizophrénie subite. Ce raconteur d’histoires n’est plus capable que de dessiner un arbre mort et une station service que lui-même ne semble pas reconnaître. Une succession de flashs donnent à voir les fragments d’une vie en désordre, la distance de sa fille, le poids du souvenir d’un aïeul aussi. Un album très personnel et poétique, où Gipi alterne magnifiquement le crayonné et l’aquarelle.

 

Revenants, Olivier Morel et Maël, Futuropolis, 19€

En 2011, Olivier Morel réalise le documentaire « L’âme en sang » qui donne la parole à des vétérans de la guerre d’Irak  qui souffrent de stress post traumatique. La bande dessinée n’est pas la version dessinée du film mais montre comment le réalisateur a rencontré et tissé des liens avec ces vétérans anéantis et comment il a abordé leurs récits et témoignages. Le dessin de Maël illustre superbement la détresse d’aujourd’hui et met en scène les flashbacks violents et douloureux.

Les guerres silencieuses, Jaime Martin, Dupuis, 24€

Jaime Martin nous conte l’histoire de son père, qui fut soldat pendant la guerre d’Ifni qui opposa l’Espagne et le Maroc. A travers ces mémoires, c’est aussi la jeunesse de ses parents sous le franquisme qu’il dépeint, et toute la chronique familiale qu’il retrace. Un récit passionnant raconté avec humour et émotion, vivement illustré et parcouru de photographies.